Bêtes de villes

Petit traité d'histoires naturelles

07 décembre 2022ContactMarjorie Millès

Dans le cadre de ses conférences à destination du grand public, l'ARB Île-de-France a le plaisir de vous inviter à rencontrer Nicolas Gilsoul, architecte, paysagiste, le mercredi 07 décembre de 18 h 00 à 20 h 00 à la Halle Pajol dans le 18ème arrondissement.

Connaissez-vous vraiment vos voisins ? Ceux qui vivent sous la gouttière et ceux qui chantent le matin dans l'arbre du square d'à côté ? 
Changez de perspective sur la ville, élargir le regard aux dynamiques naturelles à l'œuvre, se pencher sur le micro-monde et pister les créatures fantastiques qui se dérobent à nos yeux. Nous sommes au XXIe siècle. C'est un autre voyage à travers le monde des villes fertiles d'aujourd'hui que propose Nicolas Gilsoul. L'espace vital, les dynamiques hybrides et le lien entre les êtres guideront vos pas dans ce road trip à toute vitesse aux côtés du hérisson, des anguilles et du martinet.
 

Repères

Rendez-vous mercredi 07 décembre 2022

S'inscrire

 

Pour allez plus loin :

Découvrez nos dernières publications et guides dédiés à la Nature en ville

Conception et gestion écologique des cimetières 

L'environnement en Île-de-France

Ecologie des toitures végétalisées 

Gestion des eaux pluviales

L'intervenant

Nicolas Gilsoul est architecte, paysagiste et docteur en Sciences à l'Institut des sciences et industries du vivant et de l'environnement à Paris. Professeur à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Paris Malaquais, il est lauréat de l'Académie de France à Rome au tournant du millénaire. Il publie en 2018 "Désir de villes" avec Erik Orsenna chez Robert Laffont dans lequel il explore entre autres les tréfonds de la ville Terrier et les cîmes de la ville Canopée. A partir de 2019, il sort ses "Petits traités d'histoires naturelles au coeur des villes" chez Fayard, d'abord avec "Bêtes de villes" qui suit les tribulations du léopard de Mumbaï ou du sanglier de Berlin, puis en 2021 avec "Chlorophylle & Bêtes de villes" qui poursuit l'exploration du vivant de nos territoires urbanisés en convoquant les plantes et leurs relations avec l'animal. Il est aujourd'hui reconnu comme expert en matière de co-habitation avec les autres formes de vivant dans nos milieux urbains.