Zone d’expansion des crues et biodiversité urbaine

25 mars 2021ContactHemminki Johan

En 2019, une zone d’expansion des crues a été créée à Gonesse pour protéger les habitations riveraines du Croult des inondations provoquées jusque-là régulièrement par débordement de la rivière et ruissellement des eaux pluviales. Une série de bassins naturels connectés par des seuils a été modelée afin de stocker jusqu’à 55000 m3 d’eau, tout en favorisant la biodiversité locale. Le Syndicat Mixte pour l'Aménagement Hydraulique des vallées du Croult et du Petit Rosne (SIAH) - maître d’ouvrage – a demandé à l’Agence régionale de la Biodiversité en Île-de-France (ARB îdF) comment il pouvait mesurer la faune et de la flore du site et surtout son évolution. Ensemble ils ont décidé de lancer en 2020 l’étude « Zone d’Expansion des crues et Biodiversité Urbaine (ZEBU). 

Le principe de cette étude est de s’appuyer d’une part sur les inventaires traditionnels et d’autre part sur des protocoles standardisés d’observation de la nature issus des programmes de sciences participatives, afin de mesurer de manière régulière dans le temps - chaque année ou tous les trois ou cinq ans selon les cas - différents groupes d’espèces (taxons). La standardisation permet la comparaison dans le temps, facteur important pour un site jeune afin de mesurer le type et la vitesse de colonisation par le vivant. Le fait d’utiliser des protocoles effectués à l’échelle nationale permet également une comparabilité avec des milieux urbains similaires ou au contraire avec des milieux situés en zone rurale. 

Les premiers relevés effectués tout au long de l’année 2020 par les naturalistes du bureau d’études Ecolo GIE, de l’Office pour les Insectes et leur Environnement (Opie) ou encore de l’ARB îdF montrent un milieu certes encore jeune, donc logiquement pauvre en reptiles et amphibiens, avec une flore encore commune et peu diversifiée, mais déjà une belle diversité d’oiseaux (61 espèces), d’odonates (24 espèces) et de chiroptères (8 espèces). 

Une visite de terrain commentée a été filmée en février 2021 sur le site avec les acteurs de l’étude qui expliquent et commentent la genèse du projet ses enjeux ainsi que les premiers résultats. 

Ce site est un bel exemple de solution fondée sur la nature pour la lutte contre le risque d’inondation, sujet sur lequel l’ARB îdF travaille par ailleurs dans le cadre des programmes européens H2020 REGREEN et Life ARTISAN auxquels elle participe. 

Détails des taxons étudiés 

Oiseaux 

  • Inventaires des oiseaux, identification à l’écoute et à vue 

  • Indice ponctuel d’abondance (STOC-EPS)  

Papillons de jour, odonates, orthoptères 

  • Inventaire et Suivi temporel des Papillons de jour STERF 

  • Inventaire des Odonates et Suivi temporel des Libellules STELI  

  • Inventaire et protocole Orthoptères sur transects 

Interactions plantes-pollinisateurs 

  • Suivi photographique des insectes pollinisateurs SPIPOLL 

Micro-mammifères 

  • Protocole Mission Hérisson  

Flore vasculaire 

  • Inventaire de la flore terrestre et aquatique  

  • Suivi de 3 placettes de 10m2 selon le protocole Vigie-Flore 

  • Cartographie des habitats EUNIS 

Amphibiens 

  • Suivi POP Amphibiens  

Reptiles 

  • Suivi POP Reptiles  

Chiroptères 

  • Inventaire et Protocole Vigie-Chiro point fixe 

Papillons de nuit 

  • Protocole de suivi des macro-hétérocères nocturnes des zones humides  

Cette page est reliée aux catégories suivantes :
Accompagnement des acteurs | Conseil et expertise | Milieux humides | Gestion écologique des espaces de nature