Suivi des interactions plantes-pollinisateurs dans les cimetières franciliens

Rapport

15 septembre 2020

Dans le cadre de cette étude, nous tenterons de comparer les fréquences d’observation des insectes et l’attractivité des espèces végétales, afin de classer les cimetières en fonction des abondances par collections et de l’originalité des espèces qu’ils abritent.

 

 L’objectif : pouvoir répondre à la question : « Quelles variables internes et externes aux cimetières influencent leur biodiversité? ». Ce travail sera une amorce des analyses qui se poursuivront les trois prochaines années sur l’étude des interactions plantes-pollinisateurs (à partir de la méthode SPIPOLL).

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Milieux urbains | Faune | Flore

Études apparentées