Note rapide - Renaturer l'Île-de-France: vers un territoire plus résilient

Dans le cadre de l’objectif zéro artificialisation nette (ZAN), la renaturation des territoires, et particulièrement des villes, fait l’objet d’un intérêt croissant de la part des acteurs publics et privés. La région Île-de-France est amenée à formaliser une stratégie de renaturation cohérente, en lien avec les enjeux de densification et de reconquête de la biodiversité à toutes les échelles. Le zéro artificialisation nette suppose de trouver un équilibre entre artificialisation et renaturation. Au-delà d’une approche comptable, mettre en œuvre une politique de renaturation nécessite d’éclaircir plusieurs questions. Sommes-nous en capacité technique de renaturer des milieux fortement artificialisés ? Pouvons-nous identifier ce foncier convoité et de plus en plus rare ? Comment supporter le coût de la renaturation et imaginer un modèle économique viable ? Enfin, saura-t-on restaurer une nature fonctionnelle ?

Gwendoline Grandin et Marc Barra reviennent sur les enjeux de la renaturation dans cette Note rapide. 

Couverture Note rapide "Dénaturer l'Île-de-France : vers un territoire plus résilient"

Principaux messages :

  • Le génie écologique ou la renaturation spontanée doivent être privilégiés
  • La renaturation est nécessaire au-delà de l’objectif ZAN, c'est une politique en soi pour reconquérir la biodiversité, réduire la carence en espaces verts, s'adapter au changement climatique par les solutions fondées sur la nature
  • Il existe un gisement important à désartificialiser : berges, carrières, routes, espaces bétonnés au sein des villes, zones d’activités
  • Les friches à fort potentiel de biodiversité ne doivent pas être un gisement pour la densification, mais protégées ou renaturées
  • La définition (artificialisé / non artificialisé) retenue au niveau national n’est pas cohérente : fixons un indice de qualité écologique des espaces pour une démarche simplifiée
  • Renaturer, ce n’est pas du hors-sol, sur dalle, toitures végétalisées, mais de la pleine terre
  • La renaturation ne doit pas servir de prétexte à la destruction des espaces verts existants.

Qu'est-ce que le Zéro Artificialisation Nette (ZAN) ?

Le concept « zéro artificialisation nette » est apparu en 2018 dans le plan biodiversité du gouvernement français. Un objectif soutenu depuis 2011 par la Commission européenne pour mettre un terme à l’impact des villes sur la biodiversité et le changement climatique. Afin de clarifier cet objectif et structurer la démarche ZAN francilienne, L’Institut organise, avec la Région Île-de-France, un cycle d’ateliers accompagné d’une série de Note rapide. Vous trouverez le détail de ces rencontres sur le site www.institutparisregion.fr/zan

ZAN #3 : Désartificialiser et renaturer les villes : un potentiel immense
informations complémentaires
Catégorie de la ressource: 
Ressources pédagogiques
Année de la ressource: 
2020
Auteur(s) : 
Gwendoline Grandin, Marc Barra
randomness