Note rapide | Les effets des pratiques apicoles sur la santé des ruches en Île-de-France (2020)

L’apiculture est une pratique ancienne sur notre territoire. Autrefois populaire, elle a décliné dans la seconde moitié du 20e siècle. Ces 20 dernières années, le capital sympathie de cette pratique et les préoccupations environnementales, entre autres, ont conduit à un regain de cette activité, notamment en milieux urbain et périurbain. Comment sont gérées les ruches en Île-de-France, et quels en sont les effets sur la survie et la productivité des abeilles domestiques ? Voici un état des lieux construit à partir des données recueillies par l’Observatoire francilien des abeilles mellifères.

Couverture Note Rapide Apiculture

L’élevage d’abeilles domestiques connaît un engouement de plus en plus prononcé, qui s’est traduit par la multiplication rapide du nombre de ruches installées, notamment en ville, et l’augmentation récente et rapide du nombre de colonies d’abeilles mellifères. On estime qu’il y aurait ainsi près de mille ruches à Paris. Parallèlement, on observe un déclin marqué de la survie de ces colonies d’abeilles domestiques, résultat de multiples facteurs aux effets combinés, directs et indirects : insecticides et herbicides, simplification des paysages agricoles et exposition à des agents infectieux, à des acariens tels que le Varroa destructor ou à des prédateurs comme le Frelon asiatique… Enfin, la compétition pour les ressources, du fait de l’installation de très nombreuses ruches sur un territoire restreint, est un facteur tout récemment mis en évidence en ville.
Cette note, élaborée à partir des données de l’Observatoire francilien des abeilles mellifères (voir encadré), a pour objet de connaître et d’évaluer l’effet des pratiques des apiculteurs – nombre de ruches installées par rucher, type de nourrissement, application de traitements anti-varroa – sur la mortalité et la production des colonies d’abeilles domestiques.
Son objectif, au regard des pratiques ainsi exposées, est de proposer des recommandations aux apiculteurs franciliens, qu’ils soient amateurs ou professionnels, pour s’orienter vers une apiculture maintenant des colonies en bonne santé et productives, adaptée au contexte territorial et considérant les seuils essentiels au maintien de l’équilibre des écosystèmes.

informations complémentaires
Catégorie de la ressource: 
Ressources techniques
Année de la ressource: 
2020
Auteur(s) : 
Maxime Kayadjanian (ORDIF), Audrey Muratet (Laboratoire image ville environnement, université de Strasbourg), Ophélie Ricci (ARB îdF) et Julie Valognes
Citation recommandée: 
Note rapide "Les effets des pratiques apicoles sur la santé des ruches en Île-de-France"
ISSN : 
1967-2144
À télécharger: 
Contact: 
Chargée de mission naturaliste
01 77 49 76 45
randomness