Lancement du projet REGREEN

04/11/2019 - 14:34

Le projet européen REGREEN vise à favoriser des solutions fondées sur la nature pour la transition écologique des villes en Europe et en Chine.

lancement de REGREEN à Aarhus au Danemark en présence de tous les partenaires.

19 partenaires européens étudient des solutions fondées sur la nature

L’Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France est l’un des 19 partenaires du projet européen H2020 baptisé REGREEN, dont le thème principal porte sur les solutions fondées sur la nature en milieu urbain. D’une durée de 48 mois, REGREEN associe des structures de recherche, des entreprises, des collectivités et des associations qui travailleront autour de 4 axes :

  1. l'amélioration des connaissances sur les solutions fondées sur la nature ;
  2. le développement d’outils cartographiques et de modélisations ;
  3. le déploiement de marchés et d’emplois liés aux solutions fondées sur la nature ;
  4. l'étude des liens entre bien-être, santé et nature en ville.

La région Île-de-France, terrain d'étude

La région Île-de-France est l’un des 4 laboratoires urbains (Urban Living Lab) du projet, aux côté des municipalités d’Aarhus (Danemark), Velika Gorica (Croatie), Pékin, Shanghai et Ningbo (Chine). Ces collectivités, éléments centraux du projet, serviront de démonstrateurs mais aussi de lieux de dissémination des connaissances et de co-création avec les citoyens, les écoles, les entreprises et les administrations publiques permettant le développement de nouvelles formes d'innovation urbaine.

L’Agence régionale de la biodiversité et plus largement l’Institut Paris Région seront impliqués dans plusieurs axes du projet REGREEN, notamment sur le rôle de la biodiversité dans la conception et la gestion des solutions fondées sur la nature, sur l’intégration de ces dernières dans la planification urbaine et l’aménagement du territoire et sur la formation des techniciens et des élus. Enfin, une des contributions essentielles sera d’étudier le potentiel de désimperméabilisation et de renaturation en Île-de-France, avec de nombreux partenaires.

Nombreux sont les espaces urbains qui peuvent faire l’objet d’une renaturation, autrement dit un retour à un état naturel ou semi-naturel, par des techniques de génie écologique. Parmi ces espaces, les zones fortement imperméabilisées représentent un enjeu à la fois stratégique pour la reconquête de la biodiversité et symbolique, car longtemps confinés sous le béton ou l’asphalte. Ils seront privilégiés dans cette étude.

Plusieurs départements de l’Institut Paris Région seront impliqués dans ce travail, qui à terme visera à produire une méthode pour qualifier et quantifier le potentiel de renaturation des espaces imperméabilisés, en lien avec les 3 autres laboratoires urbains, mais aussi d’imaginer différents scénarios de renaturation sur des sites pilotes et enfin, de contribuer à une mise en œuvre opérationnelle et effective à l’issue du projet. Ces travaux se dérouleront en lien étroit avec la dynamique Zéro artificialisation nette portée par l’Institut Paris Region, à laquelle l’ARB îdF est associée.

 

Les solutions fondées sur la nature

On entend par "solutions fondées sur la nature" les actions de préservation, de gestion et de reconquête des écosystèmes. Elles visent à favoriser à la fois l’atténuation (captage et stockage du carbone) et l’adaptation (protection contre les tempêtes, les inondations, les glissements de terrain) au changement climatique.

Ces solutions naturelles sont efficaces et peuvent compléter ou se substituer aux infrastructures grises classiques utilisées dans l’aménagement du territoire. Elles sont multifonctionnelles, apportant outre les bénéfices à la biodiversité et au climat, des avantages en termes de cadre de vie et de santé, le tout à moindre coût pour les collectivités. Les connaissances sur la biodiversité et la compréhension des mécanismes qui gouvernent le fonctionnement des écosystèmes doivent être cœur de la conception et la gestion de ces solutions fondées sur la nature.

REGREEN, un projet financé par Horizon2020

REGREEN est financé par Horizon2020 SC5-13-2018-2019 "Renforcement de la coopération internationale sur l'urbanisation durable : des solutions basées sur la nature pour la restauration et la remise en état des écosystèmes urbains".

Accord de subvention No. 821016. AU coordonne REGREEN qui se déroulera du septembre 2019 - août 2023. 20 partenaires à travers l'Europe et la Chine.

Budget total : 5 millions €

Contacts : Pia Frederiksen (coordinatrice), pfr@envs.au.dk ou tél. : +45 87 15 85 3 / Marianne Zandersen (co-coordinatrice), mz@envs.au.dk ou tél. : +45 87 15 87 28

Repères : 

REGREEN se déroule de septembre 2019 à août 2023.

Contact: