Projet REGREEN : appel à participation auprès des établissements scolaires

L'ARB îdF participe
Inventaire éclair 2018 © Ophelie Ricci / ARB îdF
Mercredi 15 Janvier 2020 (Jour entier)

L'Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France (ARB îdF) et le Muséum national d'Histoire naturelle (MNHN) sont partenaires de REGREEN, projet européen H2020, dont l'un des axes de travail porte sur l'éducation à l'environnement et à la renaturation opérée par les établissements scolaires dans une approche concertée.

En 2020, le MNHN, Vigie-Nature École et l'ARB îdF souhaitent développer un travail collaboratif avec des établissements scolaires (du primaire au lycée) d’Île-de-France pour répondre aux questions suivantes :

  • Quelles relations les élèves entretiennent-ils avec la nature ? Comment sont-elles reliées à leurs activités dans la nature, et/ou à l’acquisition de connaissances sur la biodiversité ?
  • La mise en place d’aménagements ou d’activités dédiés à la nature dans les établissements permet-elle de modifier :

1) la biodiversité présente dans les cours d’école ;
2) les régimes d’appropriation de ces espaces par les élèves ;
3) les activités pédagogiques des enseignants ;
4) les gouvernances des établissements en interne et avec les acteurs locaux (municipalités, départements…) ?

DÉROULEMENT DE L'OPÉRATION

Dans un premier temps, un état des lieux de l’état de la biodiversité de l’établissement sera effectué en s’appuyant sur les protocoles de sciences participatives de Vigie-Nature École. Ces protocoles seront réalisés par les élèves et leurs enseignants avec si possible, du personnel administratif, des agents d’entretiens et/ou des parents d’élèves.

En parallèle, un état des lieux des relations à la nature des élèves et des adultes sera proposé sous forme de quiz ou d’enquêtes courtes. L’analyse de ces données sera mise en œuvre en partenariat avec l’équipe du MNHN. Les élèves, les enseignants, le personnel et potentiellement des parents, accompagnés par l’équipe du MNHN, utiliseront ce diagnostic de l’état de santé de la biodiversité pour proposer des aménagements et des activités qui favorisent la biodiversité présente dans l’établissement et qui encouragent des relations à la nature. Ces activités pourront être en lien avec les arts (réalisations en arts plastiques ou en technologie, études d'œuvres littéraires ou de spectacles...). Ces activités et aménagements seront mis en œuvre au cours de l’année. Un suivi régulier de la biodiversité avec les protocoles de sciences participatives de Vigie-Nature École permettra d’évaluer l’efficacité de ces installations.

CONDITIONS D'ENGAGEMENT

Ce projet s’étalera sur deux années scolaires (2019-2020 et 2020-2021). Les équipes souhaitant participer à ce projet doivent être composées de deux enseignants minimum dont un, au moins, en sciences de la vie et de la Terre. Elles intégreront alors le collectif de ce projet qui, outre les enseignants et les élèves, réunira scientifiques, naturalistes, artistes…

 

Repères : 

Les établissements qui souhaitent candidater ont jusqu’au 15 janvier 2020 pour remplir et renvoyer leur dossier de candidature à leo.martin@mnhn.fr.