Recueil d’actions | Nature en ville et changements climatiques (2015)

A l’heure où le milieu urbain occupe presque plus d’un quart du territoire français, son développement menace de plus en plus la dynamique du vivant et vient intensifier la crise de la biodiversité. Agissant quotidiennement sur le terrain, les villes deviennent avec le temps des acteurs clefs pour la protection et la reconquête de la nature en ville. C’est dans ce contexte que s’inscrit le « concours Capitale française de la biodiversité » avec pour objectif d’engager les collectivités et les inciter à une approche scientifique de la biodiversité. Outil d’animation et de sensibilisation, cette opération est aussi un moyen d’identifier et de diffuser les bonnes pratiques en la matière.

Recueil d’actions de collectivités en faveur de la biodiversité - "Nature en ville et changements climatiques" (2015)

Les villes et intercommunalités sont des acteurs incontournables de la protection de la biodiversité et des milieux. Elles agissent quotidiennement sur le terrain, aux côtés des autres collectivités et en lien avec l’État et avec le soutien indispensable des associations naturalistes et de protection de la nature et des scientifiques. Dans le prolongement des cinq éditions du concours Capitale française de la biodiversité, l’opération 2015 est ainsi une année de valorisation sans compétition autour de « Nature en ville et changements climatiques » dans la perspective de la 21e Conférence des Parties (COP21, décembre 2015). La nature est elle-même une solution d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques : elle doit s’inscrire au même titre que d’autres solutions dans les mesures de la transition. Concrètement, cela veut dire qu’il est primordial de privilégier ces solutions inspirées de la nature au niveau local pour gérer les aléas : gestion de l’eau, des inondations, migrations et déplacements d’espèces, changement dans les températures… En milieu urbain, les solutions inspirées de la nature sont multiples : création de corridors écologiques, gestion écologique des espaces verts et du patrimoine arboré, intégration de la biodiversité aux bâtiments par la végétalisation comme par des matériaux bio-sourcés, gestion alternative des eaux pluviales, phyto-épuration, désartificialisation des espaces.... Un appel à contributions lancé au niveau national et une dizaine d’ateliers régionaux avec visites de terrain nous ont permis d’identifier les meilleures actions portées par les collectivités en faveur de la nature et de la biodiversité pour adapter le milieu urbain aux changements climatiques et en atténuer les effets, regroupées ici. Cette opération 2015 est co-organisée par Plante & Cité et Hortis, soutenus par trois agences régionales de l’environnement ou de la biodiversité : l'ARB Île-de-France, ARPE Provence-Alpes-Côte d’Azur et ARBA (Aquitaine), par la région Aquitaine, par le Cerema et par GrDF, soutien de l’opération depuis 2010. De nombreux autres partenaires ont participé à cette opération : l’Association des Maires de France (AMF), l’Association de Maires de Grandes Villes de France (AMGVF), l’Association des Communautés Urbaines de France (ACUF), l’Association Villes de France, l’Union nationale de l’apiculture française (UNAF), l’Office pour les Insectes et leur Environnement (OPIE), le Fonds mondial pour la Nature WWF, le réseau IDEAL Connaissances. L’association des Ingénieurs Territoriaux de France (AITF) et le CNFPT INSET Montpellier ont accompagné la diffusion des informations relatives au concours.

informations complémentaires
Catégorie de la ressource: 
Ressources techniques
Année de la ressource: 
2015
Auteur(s) : 
Louise Seguin, Plante & Cité
Citation recommandée: 
Seguin L., 2015. L'opération Concours capitale française de la biodiversité 2015 : évaluation et retours d'expérience de collectivités françaises engagées en faveur de la biodiversité. Plante & Cité, Angers. 132 pages.
randomness