Rapport | Élevage et biodiversité en Île-de-France, des synergies à encourager. Le cas des vallées franciliennes (2014)

Cette étude a pour objectif de dresser un état des lieux de l’élevage francilien tout en s’interrogeant sur les raisons de son déclin. Pourquoi l’élevage est-il aussi peu représenté en Île-de-France ? Est-il souhaitable de le voir revenir? Quel les seraient les conséquences d’un éventuel retour des troupeaux dans la région ? Et enfin, dans quelles conditions et via quels systèmes est-il possible de concilier les enjeux de préservation de la biodiversité avec la relance d’une activité agricole ?

(Rapport) Élevage et biodiversité en Île-de-France, des synergies à encourager. Le cas des vallées franciliennes

C’est à l’ensemble de ces questions que nous avons tenté de répondre à travers ce travail.

L’originalité de cette étude réside dans sa volonté de regarder l’élevage à la fois sous l’angle économique mais aussi et surtout environnemental.

Il convient toutefois de préciser que cette étude n’est pas la première à s’intéresser aux problématiques des filières d’élevage francilien.

On peut ainsi citer celle menée par la Maison de l’élevage en 2011, sur la filière viande ; de nombreuses recommandations dans un rapport du Conseil Economique, Sociale et Environnemental Régional (CESER) sur les huit enjeux de la production et de l’approvisionnement alimentaire en Île-de-France (2012) ; des difficultés identifiées dans le Plan Régional pour l’Agriculture Durable (PRAD, 2012) où encore plusieurs conférences propres à cette thématique, dans différents domaines : sur l’agriculture de proximité (CESER, 2009), ou encore une journée technique Natura 2000 : le pastoralisme dans les sites Natura 2000 franciliens (DRIEE, 2013). 

informations complémentaires
Catégorie de la ressource: 
Ressources techniques
Année de la ressource: 
2014
Auteur(s) : 
Pierre-Emmanuel JASNOT
Citation recommandée: 
Jasnot P.-E., 2014. Élevage et biodiversité en Île-de-France, des synergies à encourager. Le cas des vallées franciliennes. ARB îdF. 69 pages
randomness