Rapport d’activité | Faits marquants 2013-2014

7e rapport d'activités de l'ARB Île-de-France :

Faits marquants 2013-2014

Étape symbolique, premier aboutissement, 2013 aura vu fin septembre, adopté le Schéma régional de cohérence écologique (SRCE) par le Conseil régional d’Île-de-France et le préfet de région que notre agence a coordonné. Déclinaison régionale de la trame verte et bleue, le SRCE a en effet pour principal objectif d’enrayer la perte de la biodiversité en participant à la préservation, la gestion et la remise en état des milieux nécessaires aux continuités écologiques. C’est évidemment un moment fort au regard du défi que nous nous sommes assignés : préserver la diversité biologique, ce patrimoine commun si indispensable à la survie de l’humanité.

Dans la continuité, la révision de la charte régionale de la biodiversité comme le Diagnostic de la biodiversité en Île-de-France auront constitué des réalisations phares de l’année écoulée. Photographie de l’état de santé de la faune, de la flore et des écosystèmes franciliens, le Diagnostic est un outil précis que Natureparif propose désormais aux naturalistes comme au grand public.

Enfin, le concours « Capitale de la biodiversité » comme le colloque « Consommer dans les limites de la biosphère » ont illustré l’une de nos missions incontournables : identifier, diffuser et promouvoir les actions et bonnes pratiques en faveur de la biodiversité.

Cette rétrospective met ainsi en valeur une de nos caractéristiques fondamentales : participer, au travers de l’interprétation des données recueillies, à l’élaboration des politiques d’aménagement du territoire. Aujourd’hui chacun sait combien l’affectation ou la gestion des sols déterminent l’état et l’évolution de la biodiversité ; dès lors, interroger l’état de ces éléments naturels permet de mesurer leur prise en compte dans les choix d’aménagement. Avec Natureparif, la région s’est donc dotée d’un instrument essentiel au moment où, par exemple, la question de l’artificialisation des sols ne cesse de prendre de l’ampleur, tout particulièrement en Île-de-France. Parler d’aménagement du territoire, c’est aussi comprendre que la nature et par extension l’environnement sont par essence des problématiques transervales. Répondre à cette exigence, c’est rapprocher les compétences. Affichant sa volonté de poursuivre une politique ambitieuse, la région Île-de-France a décidé la création de la Cité de l’environnement, qui regroupera, dès septembre 2014 sur un site unique, l’ensemble des organismes régionaux liés à l’environnement.

 

 

 

informations complémentaires
Catégorie de la ressource: 
Ressources pédagogiques
Année de la ressource: 
2014
À télécharger: 
randomness