Rapport | Adapter la gestion des prairies urbaines en faveur de la végétation

Le milieu urbain est souvent représenté comme un milieu contrôlé qui laisse peu de place au "naturel". Depuis les années 90, les gestionnaires d’espaces publics repensent leur représentation de la nature et sont passés à la gestion différenciée favorisant la diversité des espaces verts. Cette pratique a engendré l’augmentation de la superficie occupée par les prairies urbaines. Des questions ont alors émergé sur la définition de ces espaces et leur potentielle originalité mais également sur les pratiques de gestion les mieux adaptées pour les maintenir et améliorer leur intérêt écologique. L’objectif de cette étude est de répondre à ces questions et d’aider les gestionnaires à adapter leurs pratiques en faveur de la végétation des prairies urbaines en s’appuyant sur les données du programme Florilèges-prairies urbaines.

Il a été constaté que les prairies urbaines constituaient un habitat original et stable dans la matrice urbaine. La gestion joue un rôle crucial quant à la création et au maintien de ces espaces verts. La fauche coupée et le pâturage ressortent comme étant les deux pratiques de gestion les plus favorables au développement d’espèces prairiales et à l’enrichissement du milieu en espèces floristiques diversifiées.

Il sera intéressant pour la suite de suivre d’autres taxons, comme l’entomofaune, pour nous conforter sur les bonnes pratiques de gestion à mettre en oeuvre pour favoriser la biodiversité.

Rapport Adapter la gestion des prairies urbaines
informations complémentaires
Catégorie de la ressource: 
Ressources techniques
Année de la ressource: 
2019
Auteur(s) : 
Amandine Gallois
Citation recommandée: 
Rapport "Adapter la gestion des prairies urbaines en faveur de la végétation"
randomness