Retours sur la session reptiles de l'Ecole régionale d'herpétologie (2019)

10/07/2019 - 17:54

Chaque année, l'Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France a à cœur de proposer des événements aux naturalistes d’Île-de-France afin d’en dynamiser le réseau tout en améliorant la connaissance de la biodiversité francilienne. Parmi ces rendez-vous, on retrouve les rencontres naturalistes, les inventaires éclairs mais également les écoles régionales (les modules actuellement développés concernent l'ornithologie, l'herpétologie et la botanique), qui offrent aux participants la possibilité d’améliorer leurs connaissances et de découvrir les programmes de sciences participatives.
La session reptiles de l'Ecole régionale d'herpétologie s'est tenue du 11 au 14 juin, à la maison du Parc Naturel Régional du Gâtinais français, à Milly-la-Forêt.

Lézard vivipare juvénile © Lucile Dewulf | ARB îdF

Forte de son succès, cette session a accueilli 17 naturalistes venus améliorés leurs connaissances pour mieux détecter et identifier l'herpétofaune francilienne.

Cette seconde édition fut animée par Pierre Rivallin, naturaliste indépendant et coordinateur régional de la Société Herpétologique de France, Françoise Serre-Collet, du Muséum national d'Histoire naturelle et qui est intervenue sur le module concernant les généralités sur les reptiles, ainsi que par David Chevreau, naturaliste indépendant qui arpente le Sud de l'Essonne à la recherche de reptiles.

Trois sorties étaient organisées dans des lieux privilégiés pour l'observation des reptiles. L'Espace Naturel Sensible de la plaine de Sorques, géré par le Conseil Départemental de Seine-et-Marne, nous a ouvert ses portes le mercredi matin. Les stagiaires ont eu l'occasion d'observer de près des Couleuvres à collier, Orvets fragiles, Couleuvres d'Esculape, Coronelles lisses ainsi qu'un Lézard vert et une Vipère aspic, notamment grâce aux nombreuses plaques reptiles disséminées sur le site.
Le jeudi, nous nous sommes rendus sur l'Espace Naturel Sensible de la Justice, géré par le Conseil Départemental de l'Essonne, où de nombreuses Vipères aspic ont été observées, ainsi que quelques Coronelles lisses. Là, les participants à la formation ont eu l'occasion de parfaire leurs méthodes de détection, même si des plaques assuraient l'observation de quelques individus de près.
La dernière matinée fut l'occasion de se rendre au domaine des Grands Avaux, un site particulièrement remarquable pour l'herpétofaune mais où une bonne maitrise des méthodes de détection est indispensable pour ne pas rentrer bredouille. Rejoints par le naturaliste Thierry Vidal, les stagiaires de la formation ont ainsi pu s'exercer à la détection des reptiles : Vipères aspics, Couleuvres d'Esculapes, Lézards verts et Lézards des murailles étaient au rendez-vous, ainsi qu'une Couleuvre à collier et une Coronelle lisse, malgré des conditions météorologiques qui n'étaient pas des plus favorables. 

À l'issue de cette session, les stagiaires ont acquis le bagage nécessaire pour identifier les reptiles mais également les détecter. Ils peuvent désormais mettre en perspective et contextualiser leurs observations grâce aux cours qui leurs sont enseignés en salle sur l'écologie des espèces, l'état des populations en Île-de-France et leurs habitats.

                                        

Repères : 

Si cette formation vous intéresse, rendez-vous en 2020 pour la prochaine session. Les inscriptions auront lieu en fin d'année 2019. Pour en être informés, inscrivez-vous à notre newsletter en page d'accueil du site internet.

Contact: 
Chargée de mission naturaliste
01 77 49 76 08