Retour | Conférence publique "Le retour du castor en Île-de-France" (2018)

Retour du castor. Affiche conférence

Réécouter la conférence :

Dans le cadre de son cycle de conférences à destination du grand public, l'ARB Île-de-France a eu le plaisir de vous inviter à rencontrer Paul HUREL, ingénieur à l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), animateur régional du réseau castor.

Après plus d'un siècle d'absence, le Castor d'Europe (Castor fiber) est de retour en Île-de-France ! Les premiers indices de présence ont été observés sur l'Essonne par le Syndicat Intercommunal d'Aménagement, de Rivières et du Cycle de l'Eau (SIARCE). Suite à cette découverte, un réseau castor Île-de-France s'est constitué, porté par l'ONCFS, qui a pu confirmer ces premières observations.
Sur le territoire francilien, les dernières observations sur l'espèce remontaient au 19e siècle. Longtemps chassé pour sa fourrure et sa chair, le castor a subi une forte régression à partir du 16e siècle, pour ne subsister que dans la basse vallée du Rhône au début des années 1900. Au bord de l'extinction en Europe, il obtient un statut de protection au niveau national en 1968.
Reconnaissable à sa queue plate à l'aspect écailleux, cet herbivore est le plus gros rongeur d'Europe. Tout comme son cousin canadien, le Castor d'Europe coupe et écorce des arbres pour son alimentation mais également pour construire huttes et barrages. Il élit domicile au bord des lacs, étangs et cours d'eau et est capable de s'adapter et de s'installer près des zones habitées. Aucune espèce animale ne modèle son lieu de vie aussi activement que lui.

Déroulé de la conférence :
Dans un premier temps, Paul HUREL est revennu sur les éléments de biologie et d'écologie de cette espèce. Il a présenté ensuite les différentes traces traduisant sa présence en Île-de-France, ainsi que sa répartition sur le territoire francilien.