Retour | Conférence publique "Ce que les plantes invasives nous disent de notre regard sur le monde" (2018)

26/10/2018 - 10:18

Dans le cadre de son cycle de conférences à destination du grand public, l'ARB Île-de-France vous invitait à rencontrer Jacques TASSIN, chercheur écologue au CIRAD (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement). Il a longtemps étudié les invasions de plantes en milieu insulaire et est l’auteur de "La Grande invasion : qui a peur des espèces invasives ?" (Éditions Odile Jacob, 2014).

Retour Conférence publique "Ce que les plantes invasives nous disent de notre regard sur le monde"

Revoir la conférence :

Venues d’ailleurs, les plantes dites invasives paraissent recomposer à leur guise nos communautés végétales. Devant cette forme d’insolence à l’ordre des choses, il serait tentant de chercher de remettre ces "intruses" à leur place. Pour Jacques Tassin, il est préférable de prendre le temps d’analyser ce en quoi elles nous dérangent tant et de les confronter aux réalités de notre monde actuel. Au cours de cette conférence, nous verrons qu’avant toute chose, les plantes invasives heurtent d’abord de plein fouet notre représentation du monde. Un monde que nous croyons conforme à nos aspirations identitaires, intrinsèquement ordonné, largement immuable et saturé en espèces. Un monde fonctionnant, au bout du compte, à l’image de nous-mêmes. Bref, un monde rêvé mais pas forcément conforme à la réalité…

Déroulé de la conférence :
Après avoir brièvement rappelé les propriétés de dispersion inhérentes au vivant, Jacques Tassin a questionné dans un premier temps le cadre normatif sous-jacent aux discours habituels sur les plantes invasives. Il nous a ensuite montré combien ces espèces viennent heurter notre vision préconçue d’un monde qu’elles contribuent, de manière inattendue, à nous révéler. Il a terminé son analyse sur l’illusion consistant à découpler les espèces invasives des autres espèces, et conclut sur la difficulté à appréhender l’altérité.

randomness