Parution d’un nouveau guide naturaliste : la Flore des friches urbaines

09/04/2018 - 18:14

Un premier ouvrage de référence consacré à la flore des friches urbaines

Cet ouvrage est issu d’une étude initiée il y a 15 ans par les auteurs, croisant leur propre savoir – écologie, photographie et dessin – pour appréhender les friches et leurs végétations. Ce travail a été mené sur une centaine de friches urbaines aux paysages variés, principalement dans le nord de la France et les régions voisines. Ce livre est accessible à tous, botanistes et curieux de nature grâce à ses multiples entrées, ses 800 photographies, 600 dessins et son glossaire.

Comment utiliser la flore ?

Le guide propose trois entrées à l’identification d’une plante :

  • par son milieu, c’est-à-dire le type de végétation dans laquelle on l’observe : interstice de dalles, prairie, fourré, autre ;

  • par les fiches-espèces de chaque plante, accompagnées de dessins et de photographies. Les fiches sont ordonnées par famille et détaillent précisément les caractéristiques de chaque plante et les interactions (pollinisation, dispersion des fruits, etc.) avec d’autres espèces ;

  • par une clé de détermination illustrée où schémas et dessins reprennent les caractères distinctifs du port général de la plante, ses feuilles, ses fleurs, ses fruits, permettant son identification.

Un glossaire illustré des termes scientifiques utilisés complète ce livre.

Les auteurs

Audrey Muratet
Docteure en écologie de l’université Pierre-et-Marie-Curie, Paris-VI, elle étudie et explore depuis plus de quinze ans la diversité, la composition et la dynamique de la flore des villes, notamment des friches urbaines. Elle a mené ses recherches en écologie urbaine au Centre d’écologie et des sciences de la conservation au Muséum national d’Histoire naturelle ; développe les applications de ses recherches au sein du département de Seine-Saint-Denis puis à l’Agence régionale pour la nature et la biodiversité en Île-de-France (Natureparif), devenue ARB îdF.

Myr Muratet
Photographe, son travail implique la ville – celle où il vit –, mené depuis ses crans, multipliant les allers et retours dans des lieux occupés (des communs) et au gré des rencontres avec les personnes photographiées, des années durant. Ainsi réalise-t-il Paris-Nord, une série de photographies sur des usagers et occupants de la gare du Nord, ses alentours, les dispositifs mis en place pour les contraindre ; Wasteland, une recherche autour des notions d’occupation, d’invasion, d’enclosure menée dans les friches urbaines de Seine-Saint-Denis ; ou CityWalk, sur quelques conséquences de l’avancée du Grand-Paris.

Marie Pellaton
Graphiste diplômée de l’École d’arts appliqués de Bâle, elle se consacre principalement à l’édition de livres et catalogues, plus récemment à des flores et guides animaliers. Elle a également réalisé dans le milieu culturel : Qui a peur des femmes photographes ? (2015) et Frédéric Bazille, la jeunesse de l’impressionnisme (2016), publiés au musée d’Orsay. Elle crée ses propres typographies ; dessine pour ses « productions » graphiques. Sa recherche artistique consiste à observer, insuffler rythme, tempo et ordre aux objets du quotidien : une taxinomie sensible du scientifique.

Repères : 

Disponible en librairie depuis le 1er juin 2017, Edition Xavier Barral, 464 pages.

Contact: 
Chargée d'études flore
01 77 49 76 41
randomness