Migration printanière des amphibiens | Appel à participation !

12/04/2019 - 14:40

En février, nous entrons dans la période de migration des amphibiens qui rejoignent leur site de reproduction : un étang, une mare, un fossé... mais comme chaque année, nombreux sont ceux qui n’arriveront jamais à destination, victimes du trafic routier.
Crapauds, grenouilles, tritons et salamandres sortent de leur lieu d’hivernage principalement lors des soirées humides et douces des mois de février et mars. Lorsqu’ils sont amenés à traverser une route, celle-ci peut être particulièrement meurtrière en fonction du trafic.

Traversée de Grenouille agile (c) Lucile Dewulf

Depuis maintenant sept ans, l'Agence régionale pour la biodiversité en Île-de-France procède au recensement des sites d’écrasements grâce à sa plateforme participative de saisie en ligne : http://amphibiens.natureparif.fr. Plusieurs dizaines de lieux ont ainsi pu être recensés. Cependant, d’autres restent certainement à découvrir, c’est pourquoi nous vous invitons à nous signaler sur la plateforme toute traversée d’amphibiens que vous observez !

Pour participer activement à la sauvegarde des amphibiens, cette plateforme recense également les initiatives permettant de faire les faire traverser durant leur migration : dispositifs de traversées temporaires, permanents et fermetures temporaires de route. Chaque année, des bénévoles sont appelés par les différentes structures mettant en place ces dispositifs afin de les installer et de relever les seaux. N’hésitez plus à participer, votre aide est précieuse !

SEINE-ET-MARNE (77)

  • CHAUMES-EN-BRIE : L’association Pie verte bio 77 effectue des maraudes le long de la nationale 36, entre Châtres et Chaumes-en-Brie, pour faire traverser les amphibiens coincés dans les caniveaux. Les premières amphibiens - Crapauds communs, Grenouilles rousses, Salamandres tachetées et Tritons alpestres - ont déjà été ramassés depuis début janvier, le long de cette route par les bénévoles de l'association. Si vous souhaitez les rejoindre, n’hésitez pas à proposer votre aide en les contactant par mail à pievertebio77@yahoo.fr.
  • CROISSY-BEAUBOURG : Un dispositif de traversées est mis en place chaque année par l’association R.E.N.A.R.D. et sera reconduit en 2019. Le contexte et les bilans du dispositif sont synthétisés ici. Si vous souhaitez participer, contactez l’association au 01 60 28 03 04 ou par mail à association-renard@orange.fr.
  • MONTIGNY-SUR-LOING : Le Conseil départemental de Seine-et-Marne prolonge chaque année son crapauduc de la Plaine de Sorques par un crapaudrome. Des bénévoles sont recherchés pour effectuer les traversées, contactez Sylvestre Plancke pour vous inscrire.

YVELINES (78)

  • AUFFARGIS : Le Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse met en place son dispositif aux abords de l’étang des vallées (bilans 2017 et 2018). Pour participer à son installation et au relevé des seaux, contactez Grégory Patek
  • GAMBAIS : Le crapaudrome de Gambais, fruit d’une coopération multi-partenariale depuis la onzième année consécutive, sera à nouveau installé sur la route de Gambaiseuil pour permettre aux amphibiens de rejoindre l’étang des bruyères sans risque. L'association, le PNR de la Haute Vallée de Chevreuse et les lycéens du CHUP de Tremblay-sur-Mauldre se sont donnés rendez-vous le 4 février pour installer le dispositif. Rendez-vous les jours suivants pour le relevé des seaux. Inscription auprès d’Atena 78, avec Nicole Meyer, la responsable du dispositif. Les bilans des années précédentes sont disponibles ici.
  • GUIPERREUX : Le CERF reconduit son crapaudrome le long de la D107 pour faire traverser les amphibiens qui cherchent à rejoindre l’étang de Guiperreux. L’installation du dispositif aura lieu les 09 et 10 février. Les volontaires sont également attendus pour le ramassage des seaux jusqu'à fin avril. Inscription auprès de Dany Fagot, responsable du groupe batracho de l'association : cerf78@wanadoo.fr ou 01 34 94 35 20.

ESSONNE (91)

  • AUVERS-SAINT-GEORGES : Pour la deuxième année sur cette commune, un dispositif de traversée temporaire a été mis en place par le Parc Naturel Régional du Gâtinais français. Il reste quelques places pour les volontaires qui souhaitent s’inscrire auprès de Julie Maratrat.
  • BOUVILLE : Depuis le signalement en 2014 d’une importante mortalité des batraciens par une riveraine, le Parc Naturel Régional du Gâtinais français installe un dispositif de traversée des amphibiens sur la D145 chaque année pour la période de migration. Le nombre de bénévoles recherchés pour ce dispositif a été atteint, mais vous pouvez contacter Julie Maratrat si vous souhaitez vous impliquer dans des actions de ce type, sur ce secteur.
  • MORIGNY-CHAMPIGNY : NaturEssonne recherche des bénévoles pour aider à l’installation du dispositif et aux relevés des seaux. Inscription auprès de Joël Brun ou Michelle Rémond
  • ORMOY-LA-RIVIERE : Depuis 2012, le collectif SOS crapauds installe un dispositif de traversées temporaire à Ormoy-la-Rivière et a besoin de bénévoles durant toute la période de migration ! Inscription : sos.crapauds@gmail.com.
  • VAL SAINT-GERMAIN : NaturEssonne recherche des bénévoles pour aider à l’installation du dispositif et aux relevés des seaux. Inscription auprès de Joël Brun ou Michelle Rémond.

VAL-DE-MARNE (94)

VAL D’OISE (95)

  • BAILLON : L'association Sauvegarde Asnières Baillon installe un crapaudrome de 300 mètres en prolongement du crapauduc situé le long de l'étang du Grand Vivier, entre Asnières-sur-Oise et Baillon. Le dispositif, installé le 16 février, sera suivi de ramassages quotidiens jusqu'au 31 mars. Si vous souhaitez aider l'association pour les ramassages, contactez le président de la SAB, Didier Roux, ou rendez-vous sur leur site internet.
  • BELLEFONTAINE : La D922, particulièrement meurtrière pour les amphibiens, traverse le village de Bellefontaine et passe au-dessus de l’étang de la rue des sablons. Chaque soir de migration, l’association des Amis de la Terre du Val d’Ysieux fait traverser manuellement les crapauds en soirée. Pour prêter main forte : amisdelaterre-val-ysieux@orange.fr.
  • FOSSES/MARLY-LA-VILLE : La D922, particulièrement meurtrière, se voit installer un dispositif temporaire chaque année par les Amis de la Terre du Val d’Ysieux pour aider les amphibiens qui quittent la carrière à rejoindre l’étang situé de l’autre côté. Inscription auprès de amisdelaterre-val-ysieux@orange.fr.
  • MARINES : Le crapaudrome situé route du Heaulmes est à nouveau maintenu cette année, sur un linéaire de 500 mètres, sous l'égide du Conseil départemental du Val d'Oise. Son exploitation est assurée par les bénévoles locaux. Pour en faire partie, contactez Magali Rohat par mail ou au 01 34 25 36 42.
  • SAINT-PRIX : En forêt de Montmorency, la ville de Saint-Prix a installé un crapaudrome sur la route des parquets en 2018, en relation avec l'ONF et l'association IASEF pour compléter les buses déjà présentes sous la route et empruntées partiellement par les amphibiens qui cherchent à rejoindre l'étang Marie. Reconduit en 2019, le dispositif est en place depuis le 18 février et la ville est à la recherche de bénévoles. L'installation de la bâche retour aura lieu le 13 mars à partir de 9h30. Pour participer au ramassage, contactez Lucille Brianceau, la responsable Environnement de la commune de Saint-Prix.

L'association IASEF de L'Isle-Adam assure également des maraudes de sauvetage d'amphibiens pendant la période de reproduction, et de localisation de traversées de routes, en particulier à Frouville (en relation avec le club CPN de la vallée du Sausseron). Pour vous porter volontaire, contactez l'association par mail ou par téléphone (07 71 17 73 91).

Repères : 

Si vous connaissez un dispositif de traversées que nous n'avons pas identifié, contactez-nous !

Contact: 
Chargée de mission naturaliste
01 77 49 76 08
randomness