Les territoires s’engagent pour la nature en Île-de-France

18/03/2019 - 10:04

L’Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France (ARB îdF) mobilise les communes et intercommunalités franciliennes pour valoriser leurs actions menées en faveur de la biodiversité et leur engagement dans une démarche de progrès.

Vall-Ille-Aubigne

Les objectifs de l’opération sont multiples : pédagogie (donner des idées d’action aux agents et élus des collectivités), transversalité (créer du dialogue entre différents services et élus au sein de la collectivité), valorisation et promotion (par le biais d’une reconnaissance, de trophées) et enfin identification et partage mutuel des bonnes pratiques (par le biais du recueil d’action, des ateliers régionaux et des visites de terrain).

Un dispositif régional : « Territoire engagé pour la nature »

En répondant via un questionnaire détaillé, les collectivités franciliennes feront l’état des lieux de leurs pratiques et de leurs projets en matière de protection comme de restauration de la nature. Elles pourront se voir reconnaître « Territoire engagé pour la nature » de niveau 1 à 5 libellules, valorisant d'une part leur engagement pour l’avenir, et d'autre part leur niveau de performance actuel. Être « Territoire engagé pour la nature en Île-de-France » vaudra reconnaissance de l’engagement volontaire de la collectivité dans les stratégies régionales et nationales pour la biodiversité.

Un dispositif national optionnel : le concours Capitale française de la Biodiversité

Pour les collectivités qui agissent depuis plusieurs années en faveur de la biodiversité sur leur territoire, le concours « Capitale française de la Biodiversité » offre la possibilité de valoriser et de partager leurs bonnes pratiques au niveau national. L’édition 2019 du concours mettra en lumière les meilleures collectivités agissant sur le thème « climat : la nature source de solutions ». Cinq trophées nationaux seront remis par catégorie de collectivités (village, petite ville, ville moyenne, grande ville, intercommunalité). L’un de ces lauréats par catégorie sera désigné Capitale française de la Biodiversité 2019. Un prix régional Île-de-France sera de plus décerné à une collectivité francilienne.

Thème 2019 « Climat : la nature source de solutions »

Cette année, le concours récompensera les communes et intercommunalités françaises agissant de manière conjointe contre le changement climatique et l’érosion de la biodiversité via des solutions fondées sur la nature.

On entend par « solutions fondées sur la nature » les actions de préservation, de gestion et de reconquête des écosystèmes qui visent à favoriser à la fois l’atténuation (captage et stockage du carbone) et l’adaptation (protection contre les tempêtes, les inondations, les glissements de terrain) au changement climatique. Ces solutions naturelles sont efficaces et peuvent compléter ou se substituer aux infrastructures classiques utilisées dans l’aménagement du territoire. Elles sont multifonctionnelles, apportant outre les bénéfices à la biodiversité et au climat, des avantages en termes de cadre de vie et de santé, le tout à moindre coût pour les collectivités. Elles s’appliquent à tous les milieux, agricoles, forestiers, aquatiques et urbains, et à toutes les échelles, pour garantir la résilience des territoires face aux changements globaux.

En 2018, 24 communes et intercommunalités franciliennes ont participé au concours. Bonnelles (Yvelines) a reçu le prix régional Île-de-France pour ses actions exemplaires sur le thème « conception et gestion écologique des espaces de nature ».

Journées d’animation et candidature

A partir du mois de mars, une phase de sensibilisation et d'information démarre au travers d'ateliers régionaux. Deux d’ateliers sont proposés en Île-de-France : le 1er avril à Pantin et le 9 avril à Montigny-le-Bretonneux. Ces journées ont pour ambition de donner des exemples d’actions mises en œuvre par les collectivités en matière de solutions fondées sur la nature et de faire découvrir l’opération, voire de co-construire leur projet de territoire, ou encore d’affiner la valorisation de leurs actions déjà réalisées en vue d’une participation au concours Capitale française de la Biodiversité.

 

 

 

 

randomness