La réserve naturelle régionale des Étangs de Bonnelles

29 juin 2020

Dernière réserve classée en Île-de-France, la Réserve Naturelle Régionale (RNR) des Étangs de Bonnelles présente une remarquable variété de milieux naturels. Constituée de deux sites distincts géographiquement, elle couvre environ 22 ha de terrains boisés, de prairies, de roselière et d'étangs situés pour la partie principale de la RNR dans l’ancien parc du château de la Duchesse d’Uzes.

D'abord classée en réserve naturelle volontaire en 1990 suite au rachat des étangs par la Commune face à un projet  de golf, le site a connu depuis 1995 de nombreux travaux de restauration. Curages des deux étangs, création de mares, restauration du patrimoine bâti, entretien des berges et restauration de la roselière ont été bénéfiques à l’installation de nombreuses espèces animales et végétales.

La partie nord de la RNR est comprise dans une Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF) de type I (« Zone humide des étangs de Bonnelles ») de 29 ha. La réserve s'inscrit dans son ensemble dans le Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse et se trouve également dans le site inscrit n° 7003 « Vallée de l’Aulne »

En termes de patrimoine naturel, la RNR constitue un site majeur pour la conservation des odonates.  36 espèces de libellules et demoiselles y ont ainsi été recensées dont une espèce protégée à l'échelle nationale, la Leucorrhine à large queue (Leucorrhinia caudalis),  et 5 à l'échelle régionale parmi lesquelles la Grande Aeschne (Aeshna grandis) le Sympétrum noir (Sympetrum danae), ou le Cordulégastre annelé (Cordulegaster boltonii boltonii). A signaler également depuis 2016, la reproduction avérée d’une nouvelle espèce pour la région Île-de-France, la Cordulie à deux tâches (Epitheca bimaculata). Par ailleurs, le site accueille le Criquet ensanglanté (Stethophyma grossum), un orthoptère déterminant de ZNIEFF et très rare en Île-de-France, ainsi qu'une grande diversité de papillons comme la Mélitée du plantain (Melitaea cinxia) ou le Nacré de la sanguisorbe (Brenthis ino), rare dans la région.

La réserve des Etangs de Bonnelles est également reconnue pour sa diversité avifaunistique. En effet, pas moins de 94 espèces d'oiseaux y ont été contactées dont près de la moitié sont nicheurs probables. Citons par exemple, la Rousserolle effarvatte (Acrocephalus scirpaceus) nichant dans les roselières, le Grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis) ou encore le Bruant des roseaux (Emberiza schoeniclus), classé comme étant "en danger" dans la Liste rouge régionale des oiseaux nicheurs d’Île-de-France. La réserve accueille également 4 espèces d'amphibiens comme le Crapaud commun (Bufo bufo) ou la Grenouille agile (Rana dalmatina).

Côté flore, plus de 370 taxons ont été recensés au sein de la RNR, dont une vingtaine d'espèces remarquables. Parmi celles-ci 3 sont protégées en Île-de-France : la Fougère des marais (Thelypteris palustris), le Bident radié (Bidens radiata) et, l'Utriculaire citrine (Utricularia australis). Dans la roselière se rencontre également le Sélin à feuilles de carvi (Selinum carvifolia) classé comme étant "en danger" dans la Liste rouge régionale de la flore vasculaire d’Île-de-France.

En 2011, la Commune s’est portée propriétaire de prairies humides qui ont naturellement intégré le périmètre de la RNR. Sur les prairies, des travaux de restauration écologique et de mise en place d’équipements pastoraux permettent aujourd’hui l’exploitation extensive de 4 hectares de prairies fauchées et 1,5 ha de prairie pâturée.

Afin d'entretenir les milieux des deux parties composant le site, des opérations d'entretien sont régulièrement menées par les gestionnaires en concertation avec l'Association Bonnelles Bullion Nature, partenaire historique de la gestion et de l’animation du site. Deux chantiers bénévoles grand public sont organisés chaque année, en novembre et en février dans le cadre de la journée mondiale des zones humides. Aussi, chaque 3ème mercredi du mois depuis 2018, le Parc naturel régional (PNR), co-gestionnaire avec la commune de Bonnelles, propose au grand public de participer à l’entretien des chemins où à la mise en place de petits aménagements lors des « mercredis de la Réserve ».

Un des objectifs de la réserve est d'accueillir et de sensibiliser le public. Différents aménagements ont été mis en place pour favoriser l’accessibilité du site au public, avec par exemple en 2018, la pose de panneaux d’informations le long du sentier de découverte. De nombreuses animations sont proposées par le PNR et l’association Bonnelles Bullion Nature. Les travaux de restauration du patrimoine architectural ont notamment permis de restaurer plusieurs ponts, et de transformer l’ancien embarcadère du château en observatoire ornithologique. Ces travaux ont également permis d’intégrer au bâti un nichoir à Chouette effraie (Tyto alba) et des gîtes à chiroptères.

 

Repères

Superficie : 22,07 ha

Gestionnaires : Commune de Bonnelles et Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse

Propriétaire : Commune de Bonnelles 

Date de classement : 08/10/2016

Localisation : Bonnelles (78)

Accès réglementé - La partie accessible au public se trouve autour des étangs en bordure du village de Bonnelles. Accès conseillé par le parking du groupe scolaire et des terrains de sport, départ du sentier sous le préau d’accueil aménagé à cet effet.

Pour contacter le gestionnaire : 

Carole Perez - Technicienne de gestion des réserves naturelles régionales

Mail : rnreb@ parc-naturel-chevreuse.fr 

Tel : 01 30 52 09 09

Cette page est reliée à la catégorie suivante :
Réserves naturelles